Passer au contenu principal

Éliminez ces risques d’incendie résidentiel avant qu’ils ne surviennent

Bien que les risques d’incendie à domicile n’aient pas changé depuis le début de la pandémie, les services d’incendie canadiens indiquent qu’ils se sont multipliés en raison du fait que nous passons beaucoup plus de temps à la maison ces derniers temps. De plus, avec l’émergence du travail en mode hybride, il est probable que cette situation demeure préoccupante.

« Auparavant, la principale cause d’incendie était la cuisson, suivie par les défectuosités électriques », explique Gal Salazar, représentant principal, Contrôle des sinistres à Wawanesa. « Actuellement, les gens sont plus souvent à la maison et cette tendance devrait se poursuivre dans un avenir rapproché. Même si les risques d’incendie n’ont pas changé au fil des ans, ils peuvent se multiplier en raison des longues heures que les gens passent à la maison, qu’il s’agisse d’incidents de cuisson ou de risques d’incendie électrique. »

Bien que ces deux risques d’incendie soient les plus courants, il en existe d’autres et la plupart d’entre eux sont accrus lorsque les familles passent plus de temps à la maison. Dans certains cas, les gens peuvent ne pas être conscients de ces risques. Mais dans de nombreux cas, les incendies sont le résultat d’une distraction, surtout lorsque les gens font plusieurs tâches en même temps. À l’heure actuelle, il est plus facile que jamais de se laisser distraire lorsqu’on essaie simultanément de cuisiner un repas, de se préparer pour une vidéoconférence et de faire en sorte que les enfants fassent leurs devoirs.

« La distraction durant la cuisson est l’un des problèmes les plus importants », indique Dom Mandaliti, directeur, Contrôle des sinistres à Wawanesa. « La pandémie a permis de démontrer que lorsque les gens ne portent pas attention, les probabilités d’incendie augmentent. »

2021-09-16-home-fire-hazards-main

Vous trouverez ci-après quelques-uns des risques d’incendie résidentiel les plus courants, la façon d’éteindre différents types d’incendies ainsi qu’une liste de conseils pour assurer la sécurité de votre famille.

Feux de cuisson

Les feux de cuisson représentent le risque d’incendie résidentiel le plus courant. En effet, c’est dans la cuisine que l’on trouve les « ingrédients parfaits », soit la chaleur, l’huile, l’eau et l’électricité. Les feux d’huile de cuisson peuvent être extrêmement dangereux et ils se produisent généralement lorsque quelqu’un laisse une poêle à frire sans surveillance sur la cuisinière ou lorsque l’huile surchauffe pendant la cuisson. Contrairement à ce que l’on pourrait penser instinctivement, ce type d’incendie se propage si on tente de l’éteindre avec de l’eau.

Les appareils de cuisson peuvent également représenter un danger s’ils sont mal utilisés. Par exemple, vous pouvez déclencher un incendie électrique si vous renversez de l’eau sur un appareil de cuisine, ce qui n’est pas une bonne nouvelle pour les cuisiniers désordonnés ou ceux qui ont tendance à tout renverser.

Lorsque les enfants cuisinent, ils peuvent commettre une erreur de débutant comme mettre un ustensile en métal dans le micro-ondes sans se rendre compte que cela peut provoquer des étincelles et déclencher un incendie. Et ces temps-ci, certaines personnes tentent de désinfecter leurs masques et leurs équipements de protection individuelle en les passant au micro-ondes. Toutefois, si le masque comporte un pont nasal en métal ou des agrafes, cela pourrait déclencher un incendie.

Feux électriques

Si vous travaillez plus souvent à domicile, il est probable que vous branchiez davantage d’appareils électroniques, surtout si vous avez des enfants à la maison. Les plus vieilles maisons n’ont peut-être pas le câblage électrique adéquat pour gérer le grand nombre d’électroménagers et d’appareils électroniques que nous utilisons aujourd’hui, ce qui peut provoquer des courts-circuits ou des étincelles.

Le fait de laisser son ordinateur portable sur des surfaces combustibles (comme le canapé, le lit ou toute autre surface souple) représente un autre risque d’incendie, car cela peut bloquer les bouches d’aération de l’appareil. Lorsque les piles au lithium-ion atteignent une certaine température, elles peuvent provoquer un court-circuit ou prendre feu spontanément, ce qui peut entraîner un feu électrique.

Les feux électriques peuvent également résulter de produits défectueux qui provoquent des courts-circuits. Vérifiez la liste des rappels du gouvernement sur les appareils électroniques et électroménagers.

« De nos jours, nous effectuons de plus en plus des achats en ligne et les appareils achetés peuvent ne pas répondre aux normes de sécurité de l’Association canadienne de normalisation (CSA) ou ne pas avoir été correctement mis à l’essai par des laboratoires agréés au Canada, explique M. Salazar. Ce n’est pas parce qu’un appareil est sur Amazon qu’il est approuvé par la CSA. Il faut lire les petits caractères. »

2021-09-29-home-fire-hazards-GSquote-FR

Autres risques d’incendie courants à la maison

Une couverture d’assurance adéquate peut vous permettre d’atténuer les pertes financières liées à l’incendie d’une maison, mais celle-ci ne vous permet pas de remplacer vos objets qui ont une valeur sentimentale. Il est donc toujours préférable de prévenir un incendie ou, à tout le moins, de l’éteindre correctement avant qu’il ne se propage et ne cause davantage de dégâts. Voici d’autres facteurs responsables du déclenchement d’un incendie :

Tabagisme : Plusieurs incendies sont causés par des mégots de cigarettes partiellement éteints. Il faut d’ailleurs porter une attention particulière avant d’éteindre son mégot dans du terreau, car comme celui-ci est beaucoup plus fibreux et sec que la terre naturelle, votre jardinière pourrait se transformer en foyer. Un incendie pourrait également se déclarer lorsque quelqu’un jette son mégot de cigarette – apparemment éteint – sur le balcon de son appartement ou de sa copropriété. Le risque est d’ailleurs encore plus grand par temps particulièrement chaud et sec.

Barbecues, foyers et radiateurs électriques portables : Au cours de la dernière année, de plus en plus de gens ont investi dans des barbecues, des foyers et des lampes chauffantes portables, pour embellir leurs espaces extérieurs et les rendre utilisables à l’année. Toutefois, si un barbecue est trop proche d’une clôture en bois ou d’un mur extérieur, surtout s’il s’agit d’un revêtement en vinyle, cela peut déclencher un incendie. Par temps froid, les chauffages d’appoint peuvent facilement surchauffer, surtout s’ils sont munis de serpentins.

Projets de rénovation non réalisés par des professionnels : De plus en plus de gens décident d’entreprendre eux-mêmes des projets de rénovation à la maison, ce qui peut déclencher un incendie dans le garage ou la maison. « S’il fait 35 °C à l’extérieur, la température à l’intérieur d’un garage fermé sera de 40 °C ou 45 °C, explique M. Mandaliti. Il faut donc porter une attention particulière aux peintures, solvants et bidons d’essence, qui peuvent s’enflammer spontanément sous cette chaleur. » Lorsque les liquides inflammables atteignent leur point d’inflammation, ils forment une concentration de gaz qui peut s’enflammer au contact avec l’oxygène. Certains outils peuvent également provoquer des étincelles et enflammer des matériaux à proximité.

Comment éteindre différents types d’incendies :

Si vous faites tomber une bougie et déclenchez un incendie sur du bois, du papier, du tissu ou du plastique, vous pouvez éteindre le feu avec de l’eau. Cependant dans bien d’autres cas, l’eau ne fait qu’aggraver les choses. Si tout type incendie devient incontrôlable, sortez de la maison et composez le 911.

Feux d’huile de cuisson : Il ne faut jamais utiliser d’eau pour éteindre ce type d’incendie, car cela pourrait provoquer une explosion et contribuer à propager le feu davantage. Couvrez plutôt les flammes avec un couvercle métallique (de façon à étouffer le feu) ou étouffez le feu avec du bicarbonate de soude ou du sel. Pour les feux d’huile de cuisson plus importants, utilisez un extincteur d’incendie à poudre chimique de classe B.

Liquides inflammables : En ce qui concerne l’essence et les autres liquides inflammables (comme le gaz propane, l’alcool ou la peinture), étouffez le feu avec une couverture ou utilisez un extincteur d’incendie de classe B à mousse, à poudre ou au dioxyde de carbone.

Feux électriques : Ne versez jamais d’eau sur un feu électrique – l’eau est un conducteur d’électricité alors vous pourriez vous électrocuter. Si un appareil électrique est en feu, débranchez-le si vous pouvez le faire sans danger. S’il s’agit d’un plus petit feu, étouffez-le avec du bicarbonate de soude. S’il s’agit d’un feu plus important, vous aurez besoin d’un extincteur d’incendie de classe C ou ABC (n’utilisez pas un extincteur d’une autre classe, car le contenu pourrait être conducteur d’électricité).

Liste de vérification pour la prévention des incendies :

Pour vous assurer que votre espace est plus sécuritaire, suivez cette liste de mesures à prendre :

  • Testez votre système d’alarme incendie tous les mois et établissez un plan d’évacuation en cas d’incendie pour votre famille.
  • Disposez d’un extincteur d’incendie facilement accessible à chaque étage de votre maison ainsi que dans le garage, en cas de petits incendies.
  • Assurez-vous que tous les membres de votre foyer connaissent l’endroit où se trouvent les extincteurs et qu’ils savent comment et quand les utiliser.
  • Enseignez à tous les membres de votre famille la façon d’éteindre les différents types d’incendies et expliquez-leur à quel moment ils doivent appeler le 911.
  • Si vous avez des enfants, enseignez-leur les règles de base de la sécurité incendie dans la cuisine, y compris les dangers de la distraction numérique.
  • Faites toujours fonctionner les ordinateurs portables et les autres appareils électroniques sur une surface rigide (de préférence un support pour ordinateur portable) et éteignez ces appareils lorsque vous ne les utilisez pas. 
  • Assurez-vous que les fils de vos appareils électroniques ou de vos barres d’alimentation ne sont pas endommagés.
  • Entreposez l’essence et les autres produits chimiques dans des contenants appropriés et dans un endroit à l’abri de la chaleur.
  • Lorsqu’ils ne sont pas utilisés, entreposez les carburants et les produits chimiques dans un endroit sec et sécuritaire, qui est situé loin des sources de chaleur et qui est inaccessible aux animaux domestiques et aux enfants.

Il est également important de souscrire une couverture d’assurance adéquate avant qu’un incident ne survienne. Vous disposerez ainsi d’un filet de sécurité si jamais un incendie devait se déclarer dans le futur. Communiquez avec votre courtier d’assurance afin qu’il puisse examiner votre police et déterminer si des protections devraient être ajoutées sur votre habitation et vos biens.

En repérant les risques d’incendie dans votre maison, en procédant à des modifications lorsque cela est possible et en vous sensibilisant, vous et votre famille, à ce sujet, vous serez moins exposés aux risques. Si un incendie se déclare, vous serez mieux préparé à y faire face et à en sortir indemne.

 


Retour à la liste des blogues